• Réjane Ferré

Cuisiner avec mon enfant, bonne idée ?


Cuisiner avec son enfant, ça a l'air cool … chez les autres, en photo sur insta …

Chez moi, j'imagine surtout le dégât, comme si un ouragan était passé par là : un gosse les mains pleines de chocolat, des œufs cassés par terre, de la farine partout … Désolée, ça ira plus vite si je cuisine toute seule !


Avoue, c'est ce que tu te dis !


Et si tu voyais les choses d'un autre angle ? Viens je t'emmène :



Les enfants apprennent en jouant, en expérimentant, en touchant. Et la cuisine, c'est une formidable source d'apprentissage :


Côté alimentation c'est génial, surtout pour les petits bouts qui sont en pleine période de néophobie alimentaire ( entre 2 et 6 ans environ, les enfants peuvent devenir très sélectifs, et refuser de goûter de nouveaux aliments ). Ton enfant peut découvrir de nouveaux aliments, de nouveaux goûts, de nouvelles textures, odeurs, formes … Il sera plus enclin à goûter ce qu'il a aidé à préparer ! ( peut-être pas, et c'est OK ). C'est une bonne occasion d'évoquer de nombreux sujets : l'écologie, l'équilibre alimentaire, le cycle de la vie …

Cuisiner avec ton enfant, c'est aussi participer à son développement intellectuel : il apprend du nouveau vocabulaire, des notions de sciences ( les blancs d’œufs battus se transforment en neige, la cuisson rend solide une préparation liquide, mais peut aussi liquéfier un solide), les mathématiques (ajouter, soustraire, les nombres, les quantités, les unités de mesure, les conversions …)


C'est un excellent moyen d'affiner sa motricité fine : mélanger avec précaution, couper des légumes avec son Kiddikutter ( que tu trouves dans mon catalogue Mum And the Gang ), utiliser des ciseaux pour hacher du persil, casser les œufs, ...


Et le must :


ça renforce votre lien d'attachement ! Tu sais, le truc super cool qui sécurise ton enfant, et l'aide à devenir plus autonome ! En lui confiant des missions, ton enfant se sent important, capable, digne de confiance. C'est une super occasion de partager un temps de qualité avec lui, et ça c'est bon et pour lui, et pour toi. Pis franchement, espérer cuisiner tranquillement, c'est un peu utopiste non ?



C'est bien ce que tu racontes Réjane, mais quand t'en as plusieurs des enfants, ça se chamaille, ça tire sur le sac de farine, et … ça me donne des frissons rien que d'y penser 😨.

Dans ce cas, tu peux préparer le terrain en amont : discuter avec eux de qui fera quoi, prévoir plus de contenants pour séparer la quantité de farine nécessaire selon le nombre d'enfants ( qui a dit que seuls tes enfants feraient des maths?! ) … Le principal étant qu'ils se sentent tous importants et écoutés.



Et bien évidemment, le nettoyage fait partie de l'apprentissage, mais s'il est perçu comme une contrainte, ton enfant n'en comprendra pas l'intérêt. Alors on lance le minuteur, ou sa chanson préférée du moment, et hop on fait la course !



(pstt ! Si tu souhaites minimiser un peu les dégâts, on a des supers tabliers pour toi et ton petit bout chez MAG ! Ainsi qu'un lot d'ustensiles adaptés à ses petites mains et autres matériels de pâtisserie.

 

Alors, ça t'a donné envie de cuisiner avec ton enfant ? Tu cuisines déjà peut-être avec lui régulièrement, tu connaissais tous les bienfaits de cette activité ? Quelles sont vos recettes préférées ?

6 vues0 commentaire